Parce que les mamans d’aujourd’hui sont différentes des mamans d’hier, nous avons pensé vous écrire un petit billet sur la fête des mères afin de les mettre à l’honneur pour l’occasion.

On ne naît pas maman, on le devient.

Alors ces nouvelles mamans, qui sont-elles?

Tantôt éducatrice, chasseuse de monstres, infirmière, pâtissière, pro du bricolage, femme fatale, fashionista ou encore Wonder Women, les mamans d’aujourd’hui se mettent la pression!

Avec les technologies dont on dispose à l’heure actuelle, les mamans ont la chance d’avoir énormément d’information et peuvent vivre leur maternité avec des ressources intarissables au bout des doigts.

Les mamans branchés, sortent d’ailleurs de leur solitude dans leur nouveau rôle de parent en étant connectées. Grace à Internet échanger des expériences ou questionnements avec d’autres mamans du monde entier est facile! Organiser des rencontres avec des personnes ayant les mêmes valeurs et échanger conseils, support et équipement l’est tout autant.

Le problème de l’accès à toute cette information (et là c’est la maman en moi qui parle), est la pression que l’on se crée afin d’être des mamans parfaites! Je parle ici de cette culpabilité intérieure que l’on ressent lorsqu’on essaie d’être « une maman parfaite », afin d’apporter à nos enfants, tout ce dont ils ont besoin pour devenir des personnes heureuses, équilibrées et épanouies.

Quelle maman n’a pas essayé un jour d’avoir, avec un bébé de quelques semaines, une maison impeccable, des repas équilibrés, une mine rayonnante et un beau bébé sans tâches qui sent bon et qui porte des couches lavables?

Hey les mamans! J’ai une grande nouvelle pour vous: ce ne sont pas nos erreurs occasionnelles ou le fait qu’on ait des cernes jusqu’au menton et le cheveux gras ou encore que bébé ne porte pas le dernier ensemble top mode qui feront en sorte que l’avenir de notre enfant sera « ruiné » à tout jamais et qu’il ne deviendra jamais la belle personne qu’on s’imagine!

Les mamans d’aujourd’hui essaient, tant bien que mal, de se fier à leur instinct. Ainsi bébé ne s’époumone plus dans son berceau tout seul dans sa chambre, on utilise désormais le portage. Il ne joue plus tout seul dans son coin, maman participe à ses jeux et pour le coup à son bon développement; en d’autres termes on essaie d’être plus présentes ou à l’écoute de nos enfants.

Heureusement pour les mamans d’aujourd’hui, les papas sont beaucoup plus présents également! Les tâches domestiques étant à présent partagées, tout le monde a plus de temps pour s’occuper des enfants: Une vraie formule gagnante sur tous les plans!

En bref, ce que je cherche à vous dire à vous les mamans, est que nous ne sommes pas des Wonder Women… Désolée… J’ai moi aussi essayé longtemps avant de comprendre qu’il faut savoir s’écouter afin de ne pas se perdre dans certains stéréotypes et qu’il est important de faire ses propres choix, de les assumer et de les défendre si nécessaire (même face à la pression familiale parfois).

En résumé, finalement à bien y penser les mères d’aujourd’hui, ne sont pas si différentes des mères d’autrefois… Toutes n’ont qu’une et même chose à coeur: le bien-être de leurs enfants. Alors même si on doit conjuguer carrière, activités, vie de couple ou responsabilités d’une famille monoparentale, le tout est de se sentir bien à l’aise dans nos choix afin de s’épanouir tout au long de notre vie.

Sur ce les mamans, je vous souhaite à toutes de vous trouver et de passer une super fête des mamans! Et comme vous méritez d’être gâtées par vos chéris, j’ai préparé une liste afin de les guider pour vous faire le plus beaux des cadeaux pour la fête des mères, le tout sans fausses notes! Pour vous faciliter la tâche suivez ce lien et envoyez leur directement pour faire passer le message 😉

Ps: Bonne fête à ma maman « imparfaite » qui, pour moi, est « parfaite » comme elle est!